Dans la section :Actualités

A Dieu, notre Reine de cœur.

Fabiola, la cinquième Reine des Belges, veuve du Roi Baudouin, est partie paisiblement vers la maison du Père, ce vendredi 5 décembre 2014. La Belgique tout entière est dans la tristesse.  Depuis l’accession au trône du Roi Albert II, la Souveraine vivait, discrète et retirée, dans son château du Stuyvenberg, mais son cœur continuait à battre au rythme de celui de la Belgique, des plus faibles qu’elle privilégiait, des enfants qu’elle chérissait, puisque la joie de la maternité lui avait été refusée, des sciences et des arts qu’elle encourageait par sa présence. « C’était une mère pour tous » (Ch. Deporte).

La presse et les citoyens ne tarissent pas d’éloges sur celle qu’ils appelaient leur « Reine d’amour, Reine de cœur, Reine blanche ». Ce dernier adjectif rappelle la tenue blanche, symbole d’espérance, que portait Fabiola lors des funérailles du Roi Baudouin en 1993.

Les Filles de la Sagesse de Belgique se joignent avec émotion à l’admiration et à la reconnaissance de tous les Belges. Elles évoquent le magnifique sourire de la reine et l’intensité de sa présence à tous. Nos Sœurs de Bruxelles, en particulier, se souviennent de sa participation à divers événements, à la Basilique du Sacré Cœur à Koekelberg. A cette occasion, deux d’entre elles ont eu la joie d’un contact personnel avec la souveraine. Pour Soeur Dominique, ce fut court échange à propos de saint Louis-Marie de Montfort et de ses écrits. Par la suite, un « Livre d’Or » sera envoyé au palais et accueilli avec remerciements de la Reine.

Pour Soeur Angèle, ce sera encore plus touchant. A l’issue d’une cérémonie, lors des journées de « Toussaint 2006 », la reine avait remarqué les difficultés de notre sœur pour la descente des marches du parvis de la Basilique. Elle alla vers elle, lui prit la main pour l’aider et lui dit : « Vous êtes bien courageuse ». Un peu troublée et ne sachant que dire, Sœur Angèle lui répondit : « Vous aussi, Madame » !

Le livre de vie de la reine renferme bien d’autres actions, bien d’autres gestes, dictés par l’amour. Tout le monde s’accorde à dire qu’elle était « une grande dame ». Grande sur la terre, elle est devenue à présent plus grande encore dans le cœur de Dieu. Réunie à Baudouin, son époux bien-aimé, ils continueront à veiller ensemble sur le bonheur de notre pays.
Tags: »
Autreas articles: Actualités
Déjà 25 ans ! BIENHEUREUSE MARIE-LOUISE
Avec la Sagesse, soyons Prophètes d’Espérance !
Rencontre Nationale des Ami-e-s de la Sagesse
Voeux au Conseil de Congrégation
PRIÈRE POUR LA PAIX
Journée Fraternité en Pélerinage à la Basilique du Sacré-Coeur
L'ANNÉE MONTFORT EN BELGIQUE
LA COMMUNCATION AVEC DIEU ET LES AUTRES.
RENCONTRE FRANCO-BELGE DU COMITE DES AMIS DE LA SAGESSE
Voeux de Noël
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Belgique 2005-2014
| Actualités || Lire l'actualité || Réflexions |
| Solidarités || Les Filles de la Sagesse || Nos Fondateurs || Notre Histoire || Notre Charisme || Notre Congrégation || Infos || En Famille Montfortaine |
| Les Amis de la Sagesse Belgique || La Vie de Amis |
| Spiritualité : A l'école de la Sagesse || Spiritualité: Formation || Prière |
| Actualité JPIC || Formation JPIC |