Dans la section :Notre Histoire

L'histoire des Filles de la Sagesse

Tout jeune prêtre, Louis-Marie Grignion, dit Monsieur de Montfort (du lieu de son baptême), est épris de l’amour de la Sagesse pour les délaissés de la société et il décrit la source de son inspiration dans des traités de spiritualité. Dynamisé par la nouveauté de cette Sagesse, amie de la justice et qui peut renouveler les cœurs, M. de Montfort parcourt l'Ouest de la France en prêchant, se met au service des plus pauvres. Il rétablit l’ordre dans les hôpitaux de Louis XIV où on refoulait tous les exclus de la société.

Pour que ces mal-aimés découvrent un Dieu tendre et proche, il songe à fonder une congrégation de femmes consacrées à la Sagesse, pour le soin des malades et l'éducation de la jeunesse.

Pour réaliser ce projet, son regard se porte sur une jeune fille de la bourgeoisie de Poitiers venue lui confier son désir d'être religieuse : Marie-Louise Trichet devient la première Fille de la Sagesse et cofondatrice d'une congrégation tricentenaire (1703-2003).

Louis-Marie meurt prématurément le 28 avril 1716, à l’âge de 43 ans, à Saint-Laurent-sur-Sèvre, à 20h.

43 ans plus tard, Marie-Louise meurt également le 28 avril à Saint-Laurent-sur-Sèvre, à la même heure! Elle avait 75 ans.

Lui, on l’appelait: le « Bon Père de Montfort »,
Elle: la « Bonne Mère Jésus »

Tags: »
Autreas articles: Notre Histoire
LA VERTEFEUILLE
L'histoire des Filles de la Sagesse
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Belgique 2005-2014
| Actualités || Lire l'actualité || Réflexions |
| Solidarités || Les Filles de la Sagesse || Nos Fondateurs || Notre Histoire || Notre Charisme || Notre Congrégation || Infos || En Famille Montfortaine |
| Les Amis de la Sagesse Belgique || La Vie de Amis |
| Spiritualité : A l'école de la Sagesse || Spiritualité: Formation || Prière |
| Actualité JPIC || Formation JPIC |