Marie Auxiliatrice


Ce que nous dit Marie

Marie est là, elle est parmi nous. Oui, Marie est là, dans l’Eglise, comme elle le fut au côté de son Fils, à Cana et au pied de la croix. Elle est là, comme un appel cordial et maternel à demeurer dans le silence pour y découvrir le sens de notre vie et faire jaillir en nous le chant de notre gratitude, de notre merci, à ce Dieu qui nous relève sans cesse, qui n’arrête pas de croire en nous, de nous faire confiance et d’accomplir avec nous des merveilles.

Marie nous encourage à être là où nous sommes ; car il faut bien le dire, nous passons trop de temps à ne pas être là, à ne pas habiter ce que nous sommes et l’espace où la vie nous a placés, à rêver d’être ailleurs, et autrement, plutôt que de répondre aux appels des autres et d’honorer les rendez-vous qu’ils nous donnent aux carrefours des événements.

Ce que nous demande Marie

Nous avons à réapprendre de Marie qu’être chrétien, ce n’est pas une affaire de savoir ni de discours, mais une façon d’être là, une façon de se tenir dans la vie, dans la disponibilité et la confiance.

Marie nous invite à être là où est le Christ, c’est-à-dire à habiter pleinement notre humanité, à accueillir chaque jour sa naissance, à en accompagner la croissance, à en assumer les souffrances et les espérances.

Grâce à Marie,  grâce à sa foi, à sa confiance, la Parole de Dieu est devenue non pas une doctrine, une religion, mais une personne humaine, bien humaine : Jésus.

Merci Marie de nous conduire, toujours, à Jésus. Et par lui de nous ouvrir aux autres.